Voyage au Sud des Amériques


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

1) Avant le voyage
2) Colombie
3) Equateur
4) Perou
5) Bolivie
6) Chili
7) Argentine
8) Apres le voyage
Liens utiles

Sites favoris

Indonésie et sac-à-dos
Odorel Express
Vizeo on Vimeo
Voyage Forum
Diplomatie Gouv'
Utripy
Rosalia Filippetti

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Mendoza

 

 

 

Capitale du vin argentin par excellence, Mendoza est une ville assez tranquille et plutôt administrative.

 

 

 

On arrive aux premiers rayons du soleil et après une nuit dans le bus, une bonne douche s'impose.

Enfin prêtes à explorer la ville, Rosalia et moi décidons de visiter la ville, qui n'a pas vraiment grand chose d'exceptionnel. En plus il y a un vent de fous, mais apparemment, ici c'est normal...

 

Après un petit casse-croûte rapide, direction Maipu et ses vignobles car Mendoza est connue pour être la capitale du vin mais c'est Maipu (à queques kilomètres de là) que se trouve une grande partie des vignobles argentins.

 

Après cette journée de visites et dégustations à Maipu, retour à Mendoza pour un bon gros resto super cool. En effet, Mendoza sera ma dernière ville en Argentine et je ne peux pas quitter le pays sans manger un bon gros steak de boeuf argentin.

 

 

C'est sur l'avenida villanueva qu'on trouve les bons restos et bars de la ville et on choisira le restaurant La Lucia pour déguster notre viande grillée au barbecue.

 

 

 

La cuisine possède de larges baies vitrées et on hallucine sur le morceau de viande qu'on a choisi.

On mangera un "matambre" (c'est la poitrine du boeuf je crois) succulent mais très filandreux. Genre quand on le coupe on dirait des spaghettis ! Mais le goût est incomparable et arrosé d'un petit Malbec, le dîner est parfait.

 

 

 

 

 

Par contre, cela sera mon dernier repas en compagnie de Rosalia, qui part vers la côte atlantique pour continuer son travail de photographe sur les parcs naturels, tandis que je prends le bus pour le Chili en direction de la côte pacifique et de Valparaiso.

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 15:21, le 15/04/2011 dans 7) Argentine, Mendoza
Mots clefs :

Maipu et ses vignobles

Maipu se trouve à quelques kilomètres de Mendoza, au sud, et est connu pour ses nombreuses bodegas, que ce soit pour le vin, l'huile d'olive, et on y trouve aussi du chocolat, des liqueurs, etc...

 

 

 

On peut visiter la région en scooter ou en velo, mais comme il fait beau (malgré le fort vent), on fait des économies en marchant.

 

On enchaîne les dégustations de vins, de chococats, de liqueurs et d'huile d'olive. La journée passe très vite et vu l'heure, il est temps de rentrer à Mendoza...

 

 

 

 

 

 

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 23:38, le 14/04/2011 dans 7) Argentine, Maipú
Mots clefs :

Parc Ischigualasto & la Vallée de la Luna

11h30, nous voici enfin arrivées à la "Valle de la Luna". Il n'y a pas foule (vu les conditions d'accès, on comprend pourquoi...)

 

 

 

 

Après l'achat du billet, assez cher pour un parc (70 pesos contrairement aux 20 pesos d'après le lonely planet : mais on se formalise plus car que ce soit le guide du routard ou le lonely planet, il faut automatiquement doubler les prix en ce qui concerne ceux que ces guides indiquent, surtout pour l'Argentine), on commence notre petit tour de 3h.

 

 

A la première étape, on retrouve un petit groupe avec un garde forestier qui sert de guide. Pas très sympa, il commence à parler un peu sec concernant la visite, comme quoi on ne peut pas la faire tout seul car tout est contrôlé... donc obligé de suivre le guide.

 

 

 

 

Bon ok, pas de problème, on suit le troupeau, mais c'était peu dire, car à peine le 2ème site atteint, il hausse la voix. En effet, à peine sortis des voitures, les bons touristes prennent des photos, ce qui n'a pas plu à notre cher guide... d'abord il explique et après on peut prendre les photos. Hummm mouais... 

 

Avec Rosalia, on est un peu surprises de la situation car mine de rien, ca commence à faire beaucoup tout ca. Mais bon, après quelques minutes, ca se dissipe car le site est vraiment joli.

 

Ca ne vaut pas la "Valle de la Luna" du Désert d'Atacama mais ca vallait le détour...

 

Paysages très différents d'un endroit à l'autre : vallée lunaire, roches rouges teintées de tâches de sel et touffes de végétation vertes, etc... et après le tour en pleine nature, le musée nous ouvre ses portes car la particularité du site repose dans ses fossiles de dinosaures. 

En effet, l'endroit porte le surnom de "Jurassic Park" argentin. Impressionantes reproductions !

 

 

 

Après tout ca, les gardes forestiers nous posent au carrefour d'une route sans fin, facon "road 66" aux USA, ou un bus est sensé passer à 17h, mais il n'est que 15h...

 

 

On décide de faire du stop (une 1ère pour Rosalia qui ne sera pas déçue du voyage).

En 1h, seules 2 voitures passent devant nous, et ne s'arretent même pas. A la 3^ème, je lance un "sort de mauvaise chance" et à ce moment, la voiture s'arrête et fait une marche arrière de presque 200m.

 

 

On se demande si les conducteurs ont changé d'avis ou s'ils veulent boire un coup à la minuscule boutique qu'il y a... En fait, c'est bien pour nous !

 

On monte à l'arrière de ce gros 4X4 americain  qu'un couple conduit. Bizarrement, la nana a un bigoudis à sa frange et porte un rouge à lèvres rose bonbon, special comme look... mais bon, on ne se formalise pas car ils nous conduisent où nous le souhaitons.

 

Le gars roule très très vite car la route est droite à l'infini (seuls un ou deux troupeaux de moutons traverseront à un moment donné et perturberont la cadence). En fait, on va même parcourir les 80 km en moins de 30 minutes, montre en main !

 

Mais la galère continue car on est arrivées vraiment trop vite à la ville de Patquia... Ben oui, le prochain bus pour Mendoza est à 23h15... on a 6h d avance.

 

Heureusement, le bar de la place possède une connexion Wifi et je profite donc de cette attente pour actualiser le blog avec l'ordi de Rosalia.

 

On devrait arriver à Mendoza à 7h30 demain matin, la suite au prochain épisode...



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 23:54, le 13/04/2011 dans 7) Argentine, Ischigualasto Natural Park
Mots clefs :

Parc Talampaya

Pour se rendre au Parc Talampaya depuis Pagancillo, en fait, il n'y a pas de bus.

 

Il faut juste soudoyer le chauffeur qui amène les employés du parc car normallement il n'a pas le droit de prendre des touristes...

 

 

Lever très tôt pour choper le fameux bus et ouf, avec l'aide d'un garde champêtre rencontré sur la route, le chauffeur nous veut bien.

 

 

 

 

On arrive à leur office (=une maison perdue au milieu du parc) et maté de coca, café, etc... ils n'ont pas l'air pressé de nous expliquer le déroulement des visites.

 

1h plus tard, on fait la tournée des "rios" avec eux et pas de chance pour nous, le fleuve est impratiquable et la route pour les circuits n'est pas accessible... mais Felix le guide nous fait la tournée des plantes du coin, pour ne pas puer des pieds, pour se faire des tisanes (non ce n'est pas la même plante...), etc.

 

 

 

On retourne donc à leur maisonnette, re-maté de coca, café, etc...

  

On propose de partir à la "Valle de la Luna" dans le parc voisin : le Parc Ischigualasto mais les négociations sont dures, car on est perdues au milieu de rien et à part faire du stop pour des voitures non-existantes, ils sont les seuls à pouvoir nous accompagner.

 

 

Après 2h de négociations, on parvient à un prix très avantageux pour faire la visite complète de la "Valle de la Luna" au sein de leur voiture (unique moyen de visiter l'endroit tellement c'est grand et paumé)...

 

 

On a pris le bus a 7h, il est maintenant 11h, mais c'est parti mon kiki, à nous la "Valle de la Luna" !



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 14:34, le 12/04/2011 dans 7) Argentine, Sierra de Talampaya
Mots clefs :

Chilecito / Pagancillo

Je quitte les vignobles de Cafayate en direction de Chilecito, encore plus au sud, avec l'envie de découvrir le Parc Talampaya.

 

Arrivée en pleine nuit, j'ai le plaisir de retrouver le lendemain matin Rosalia, l'italienne avec qui j'ai visité le Salar d'Uyuni et le Sud Lipez.

 

 

 

On voyage donc ensemble vers le petit village de Pagancillo pour se rapprocher le plus possible du parc, car il est impossible de trouver une agence qui propose des prix corrects et tout le monde s'accorde à dire que toutes seules, on n'arrivera jamais à visiter ledit parc...

 

En effet, à peine les billets pour Pagancillo en poche, les ennuis commencent ... 

 

Tout d'abord, le bus a plus de 2heures de retard, ensuite, il a la bonne idée de rouler comme un barjot sur une route où on ne passe qu'à une voiture, résultat, beau carton de plein fouet avec une voiture de touristes... mais personne de blessé heureusement.

 

Ensuite, on a le coup de la panne avec une roue crevée, et évidemment, quelques enfants nous ont fait l'honneur de vomir leur déjeuner (et leurs 16h aussi comme dirait Renaud).

 

Enfin arrivées, on trouve une location chez un charmant monsieur où on sera les seules dans la maisonnette. Très bon moment de détente après ce trajet éprouvant mais qui nous aura valu de bons fous rires...

 

On se renseigne pour rejoindre le Parc Talampaya le lendemain qui se trouve à quelques kilomètres...



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 12:59, le 12/04/2011 dans 7) Argentine, Chilecito
Mots clefs :

Cafayate et ses bodegas

Cafayate est un peu plus loin que la Quebrada de las Conchas, que je n'aurais malheureusement pas le temps de visiter dans le détail... mais le peu que j'ai vu valait le détour !

 

En arrivant dans la ville, je retrouve presque les vignes du bordelais et me sens comme à la maison, d'autant plus que c'est la période des vendanges ici et que ca sent bon le raisin...

 

Un petite visite des bodegas s'impose et si certaines sont payantes, on peut dégoter des visites incluant dégustation gratuitement.

 

Je me retrouve donc à boire du malbec, cabernet sauvignon, sauvignon blanc entourée d'argentins, anglais et même francais (encore eux ahah). Il faut croire que les bons plans s'échangent rapidement, mais ce fut un excellent moment (l'alcool aidant peut-être...)

 

Le vin argentin est très bon, mais vu le poids que fait déjà mon sac, je ne ramenerais pas de bouteilles...

 

 

 

 



Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 23:18, le 11/04/2011 dans 7) Argentine, Cafayate
Mots clefs :

Salta

Salta séduit tout d'abord par son énergie et son architecture coloniale, et c'est une ville, une vraie !

 

 

Avec son terminal de bus tout beau, tout neuf, ses méga supermarchés, ses boutiques de fringues (pas uniquement pour les touristes), ses sandwicheries à chaque coin de rue et surtout ses peñas (=bar avec des concerts gratuits, spectacles, etc)

 

 

 

On dormira à l'hotel El Andaluz (25 pesos) à quelques rues de la place du centre-ville où il y règne une bonne ambiance "routard" avec musique à toute heure de la journée (sauf passe une certaine heure) et où l'on peut laisser un petit mot sur les murs.

 

 

Il fait bon flâner dans les rues et si le musée archéologique est un peu cher, le musée d'art contemporain (exposant des artistes locaux et internationaux) est très intéressant pour son prix d'entrée : 2 pesos.

 

L'appel des peñas est aussi bon à entendre. En effet, à l'autre bout de la ville, se trouve LE quartier où il faut sortir. On n'a que l'embarras du choix entre spectacles de danse (un peu touristique tout de même), concerts de rock acoustique, chants locaux, ou musique électro...

 

En tout cas, ca fait plaisir de se poser dans le quartier pour prendre une bonne bière !

 

Personnellement, je ne resterais que 2 jours et l'heure des adieux a sonné pour quitter mes 2 acolytes. En effet, nos chemins se séparent car Aude et Aurélien poursuivent vers les chutes d'Iguazu et Buenos Aires, alors que je descends au sud vers Cafayate et Mendoza. 

 

Petite dédicace les amis : ce fut un réel plaisir de voyager avec vous !!! Vous me manquez déjà :( 



Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 22:59, le 9/04/2011 dans 7) Argentine, Salta
Mots clefs :

Pumamarca et les montagnes aux 7 couleurs

En arrivant à Pumamarca, on ne peut que s'émerveiller des montagnes environnantes qui surplombent la ville. En effet, bleu, violet, orange, blanc, rose, marron, jaune, il y a 7 couleurs dominantes qui donnent son nom aux montagnes.

 

Montagne aux 7 couleurs

 

 

Une ballade de quelques kilomètres est possible pour admirer de plus près la beauté du paysage.

  

 

 

Avec Aude et Aurélien, on s'arrêtera très régulièrement pour prendre des photos et ramasser quelques cailloux aux couleurs de la montagne, puis on prendra le bus vers San Salvador de Jujuy pour rejoindre Salta, plus grande ville du Nord-Argentin où on passera quelques nuits.

 

 

 

 

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 13:53, le 9/04/2011 dans 7) Argentine, Pumamarca
Mots clefs :

Quebrada de Humahuaca : Tilcara

La Quebrada de Humahuaca est très grande et s'étend sur plusieurs centaines de km. En quittant le village de Humahuaca (qui a donc donné son nom à la Quebrada) vers Tilcara et puis Pumamarca, les montagnes grandissent et deviennent de plus en plus colorées.

 

 

 

Tilcara sera notre village étape pour cette nuit. Il y a pas mal de balades a faire mais le temps ne sera pas de notre cote et on reportera ca a demain.

 

 

On a une vue magnifique sur les montagnes environnantes, et notre chemin suivra la vue car on se dirige tout doucement vers Pumamarca, celebre pour ses montagnes aux 7 couleurs.

 

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 17:48, le 7/04/2011 dans 7) Argentine, Tilcara
Mots clefs :

Quebrada de Humahuaca à Humahuaca

En arrivant à Pumamarca, on découvre la Quebrada de Humahuaca (canyon aux mille couleurs creusé par une ancienne rivière maintenant presque assechée).

 

 

 

 

 

On hésite à prendre un bus pour se rendre plus au nord, à Tilcara ou à Humahuaca. Finalement, ca sera Humahuaca tout en haut, pour descendre de villages en villages tranquillement. (mais au final le village le plus joli de la région sera Pumamarca)

 

 

 

 

A notre arrivée, un senior nous propose une "casa familia" à 20 pesos la nuit par personne. Le prix moyen en dortoir étant de 30 a 40 pesos, on prend !

 

En arrivant, on se trouve au milieu de sa salle a manger et de la cuisine, la casa familia (=maison familiale pour les non-espagnols) porte bien son nom.

 

(Voir les coordonnées de la Casa Familia Erero dans l'article "Coups de coeur et petites astuces")

 

On a une chambre triple avec salle de bain privée et eau chaude (un vrai luxe !) et cest carrément mieux que l'hotel.

 

Notre hôte s'appelle Gregorio et sa femme Magdalena, et sont d'une gentillesse extrême. Cela ne fait même pas 5min que nous sommes arrivées et, coupure générale d'électricité (produite a San Salvadore de Juluy) et toute la region fonctionne à la bougie.

 

Gentil comme tout, Gregorio nous guide jusqu'à un restaurant car on est affamé... toujours à la bougie !

 

Le temps de manger et de rentrer avec la lampe frontale, le courant revient et on profitera de la soirée pour papoter un peu avec nos hôtes.

 

Le lendemain, une vue incroyable de la Quebrada s'offre a nous, d'où une petite ballade dans la montagne de la "Pena Blanca" et dans la ville de Humahuaca, assez agréable, pour reprendre un bus vers Tilcara dans l'après-midi et continuer la visite de la région.

 

 

Ville de Humahuaca

 

 



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 16:13, le 7/04/2011 dans 7) Argentine, Humahuaca
Mots clefs :

Carte Générale Argentine



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 17:30, le 15/01/2011 dans 7) Argentine,
Mots clefs :

Informations générales Argentine

 

 

 

Drapeau argentin

 

Capitale : Buenos Aires

 

Population : 40 677 348 hab.

 

Monnaie : Peso argentin (ARS) 

1 EURO = 5,31 ARS

 

Indicatif téléphonique : +54



Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 17:25, le 15/01/2011 dans 7) Argentine,
Mots clefs :