Voyage au Sud des Amériques


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

1) Avant le voyage
2) Colombie
3) Equateur
4) Perou
5) Bolivie
6) Chili
7) Argentine
8) Apres le voyage
Liens utiles

Sites favoris

Indonésie et sac-à-dos
Odorel Express
Vizeo on Vimeo
Voyage Forum
Diplomatie Gouv'
Utripy
Rosalia Filippetti

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Arequipa

Route de nuit pleine de virages, on n'a pas beaucoup dormi et on arrive vers 7h du mat à l'hôtel El Caminante Class qui nous demande de patienter jusqu'à 11h. On n'en peut plus mais pas le choix, il faut attendre.

 

Petit déj de roi (enfin de reine) sur la place des armes de la ville et petit tour sur internet et on se pose enfin dans le dortoir que l'on partage avec un argentin et une hollandaise.

 

 

La fatigue est un peu partie donc on va faire un tour dans la ville avec vue sur le Volcan El Misti, où on croise un policier assez loufouque qui est la caricature de lui-même.

En fait, on se demande vraiment si c'est un vrai flic vu les 1000 révérences qu'il fait au passant. On dirait Cruchon à Saint-Tropez...

 

Arequipa

 


Puis shopping, déjeuner et on organise avec une agence les 2 prochains jours pour aller au Canyon de Colca, à quelques heures de là.

 

 

 

 

 

 

Notre hostel El Caminante (15 soles) se situe dans la rue Santa Catalina et a une très belle terrasse avec vue sur le volcan. 

 

 

Le monastère du même nom se situe à quelques mètres.

 

35 soles l'entrée, c'est vraiment pas donné mais apparement ca vaut le coup... De son côté, Marie a d'autres priorités et on visitera le monastère avec Carole.

 

Ca vaut en effet le coup d'oeil et les explications de la guide sont vraiment intéressantes... quelle vie dites donc !

 

 

 

 

 

A 12 ans, l'ainée fille de la famille se marie, et la 2ème fille va au couvent... les 4 permières années de la cadette se resument à prier dans sa chambre toute la journée, car elle ne peut sortir que 2 fois par jour pour manger...

 

Passé ce délai, elle devient enfin une nonne et même si elle peut se promener dans le couvent (très joli d'ailleurs), elle passe son temps à prier, notamment devant les peintures murales qui ornent le couvent.

 

 

 

Les plus riches ont droit à des servantes. Ces dernières doivent se laver dans une eau gelée à chaque fois qu'elles rentrent dans le couvent. 

 

En effet, quand elles sortent faire des courses ou autres, elles rapportent avec elles les pires horreurs de l'extérieur et il faut les purifier par l'eau.

 

Après cela, elles peuvent reprendre leur activité...

 

 

Mais le pape passe par là fin 19ème et abolit les petits privilèges (servants, musique, grande chambre) et sur les 120 nonnes, 90 se font la malle.

 

Aujourdhui, il reste une vingtaine de religieuses dans le monastère et apparemment elles auraient un peu la TV et internet... surveillé tout de meme, faudrait pas tomber sur des films romantiques qui pourraient leur donner des idées...

 

 

En retournant dans le dortoir, une uruguayenne qui s'ennuie dans sa chambre à côté vient papoter avec nous.

Carole s'endort rapidement, mais avec Marie on "habla espanol" avec la nana et l'argentin sur notre vie, notre oeuvre, etc... (dédicace à Vanessa : pas encore bilingue mais y a des sacrés progrès ahah).

 

Finalement après quelques heures, chacun plonge dans les bras de Morphée car demain y a "Canyon"... en effet, eux aussi partent sur Chivay et Colca, mais pas avec les memes agences,,, on se retrouvera donc là-bas.


Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 22:31, le 16/03/2011 dans 4) Perou, Arequipa
Mots clefs :