Voyage au Sud des Amériques


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

1) Avant le voyage
2) Colombie
3) Equateur
4) Perou
5) Bolivie
6) Chili
7) Argentine
8) Apres le voyage
Liens utiles

Sites favoris

Indonésie et sac-à-dos
Odorel Express
Vizeo on Vimeo
Voyage Forum
Diplomatie Gouv'
Utripy
Rosalia Filippetti

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Latacunga et la boucle de Quilotoa

Latacunga est une ville assez simple au sud de Quito qui nous permet de souffler un peu avant de faire la "boucle de Quilotoa".

 

 

 

Paysages de fous avec les montagnes et arrêt pour un déjeuner local à Zumbahua, très bon d'ailleurs après 2h de bus intense... En effet, nous sommes dimanche et tous les gamins du coin sont dans le bus.

 

La route de montagne ne doit pas encore leur être très familière car au bout de 30 min, ils commencent tous à vomir les uns après les autres. Pour ne pas lâcher moi aussi un raoûl, je passe le reste du trajet la tête par la fenêtre avec Marie qui est petée de rire juste à côté...

 

 

Après cet arrêt à Zumbahua, on continue 30 min de plus en bus local en direction du village de Quilotoa.

 

 

Une fois de plus depuis notre arrivée en Equateur, le chauffeur essaie de nous arnaquer en doublant le prix du trajet et menace de nous laisser au bord de la route. Du coup, on paie mais on peste.

 

Pour couronner le tout, on s'aperçoit que la route est bouchée 500m plus loin. Le village de Quilotoa est à 15min à pied mais tout en montée, avec nos sacs on nous prendrait presque pour des mules...

 

On décide de faire du stop et là encore, le chauffeur d'un pick-up nous demande 2 dollars chacune pour faire 100 mètres. Evidemment on n'est pas d'accord et là, le gars nous dit qu'on est des touristes et qu'on peut payer.

 

Marie félicite cette belle mentalité équatorienne et dit au chauffeur de partir...

On arrive enfin hors d'haleine (le poids du sac et l'altitude) et une jeune fille du village très gentille nous aide à trouver un toit pour la nuit. Chambre toute petite avec 4 murs, 2 lits et un toit en tôle avec des trous partout. Il fait presque plus froid dedans que dehors mais bon, dormir chez l'habitant est une expérience unique.

 

 

 

En arrivant, tous les enfants du village courent partout en se balancant de l'eau ou de la bombe blanche... c'est carnaval! Les adultes sont plus paisibles...

 

 

On visite un peu le village composé dune vingtaine de maisons puis le marché et on découvre une vue incroyable de la Lagune.

 

 

 

Eaux cristallines à 400m de denivelé au coeur d'un volcan.

 

Un chemin descend sur 1400 mètres pour ceux qui veulent tester l'eau du lac au coeur du cratère du volcan Quilotoa.

 

 

 

Chemin délicat, plein de pierres glissantes mais on est parti. Il fait assez froid, même en marchant mais la vue est superbe! En arrivant, on n'en peut plus mais on ne regrette pas.

 

 

 

 

 

Ceci étant, la nuit approche vite et  il faut remonter, hum hum...

Mais les habitants ont tout prévu, des chevaux attendent les moins courageux pour remonter, j'en fais partie!

Marie courageuse, nous suit à bout de souffle et à peine arrivées en haut, il commence à pleuvoir, ouf !

 

 

Après avoir acheté de quoi grignoter à la petite épicerie du coin, on se cale bien au chaud sous la couette.

La nuit s'annonce longue car il fait un froid de canard à 4000 m d'altitude...

 

Réveillées par les poules à 6h, on se prépare pour prendre le bus de 7h. Un cochon est accroché au robinet du jardin (seul point d'eau),  petite toilette rapide et c'est parti.

On remercie nos hôtes pour leur accueil et on prend le bus avec les gamins du village qui descendent à l'école en ce lundi matin. Direction Latacunga (de nouveau) pour prendre une correspondance vers Ambato puis Banos.

 


Commentaires (5) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 16:01, le 1/03/2011 dans 3) Equateur, Latacunga
Mots clefs :