Voyage au Sud des Amériques


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Mes amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



Rubriques

1) Avant le voyage
2) Colombie
3) Equateur
4) Perou
5) Bolivie
6) Chili
7) Argentine
8) Apres le voyage
Liens utiles

Sites favoris

Indonésie et sac-à-dos
Odorel Express
Vizeo on Vimeo
Voyage Forum
Diplomatie Gouv'
Utripy
Rosalia Filippetti

Newsletter

Saisissez votre adresse email

Sur les routes colombiennes...

Après avoir quittées Bogota vers midi, on a pris un bus pour Garzon (8h tout de même).

La route était très sympa mais dangeureuse, on a croisé un accident avec corps à terre et tout. Ce sont de vrais fous du volant ici, on double sur ligne blanche et en plein virage, on manque de se prendre une vache qui est au milieu de la route et même en roulant comme des tarés, le bus arrive à avoir du retard.


Du coup, on arrive à la nuit à Garzon et on fait pas les malignes. Heureusement les colombiens sont vraiment super gentils et ils nous aident beaucoup.

Arrivées au terminal de bus, on nous indique un hôtel modeste mais très propre à 100m pour passer la nuit. Pas d'eau chaude, pas d'internet mais 4 euros par personne qui défie toute concurrence.

 

carte sud colombie

 

Du coup, lever tôt ce matin un café à la main pour reprendre le bus vers Pitalito et San Agustin où nous sommes restées quelques heures avec un déjeuner mangues-papayes, avant de reprendre la route vers Popayan.

 

Marie en mode Backpacker

 

Alors là, route de fous (on connait pire que la veille). Y a même plus de goudron. On est au milieu de la jungle avec une route en terre bourrée de trous qui nous font faire des bons de 1mètre à chaque virage. Tous les 5 km on croise des militaires armés jusqu'aux dents avec des tanks et tout... l'hallu !

 

Ca nous rappelle gentiemment où on est. On pose quand même la question du "pourquoi tous ces militaires?" et on nous repond que c'est pour sécuriser la zone... ok bon d'accord...

 

 

Finalement, on retrouve peu à peu la civilisation et la route goudronnée en arrivant à Popayan où on loge à l'Hostel Trail. Sympa mais beaucoup plus cher que la veille.

 

 

 

 

La ville est très jolie. Toutes les maisons sont blanches et des églises à chaque rue.

On s'est trouvé un petit resto très sympa où on a pu se faire plaisir, notre premier vrai repas depuis notre arrivée (le saucisson et les fromages nous ont tenus l'estomac rempli un bon moment).

 

 

Demain on repart vers Ipiales à la frontière pour rejoindre Otavalo en Equateur. On espère y être pour la nuit mais tout dépendra du temps pour passer la frontière...

 


Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Publié à 16:12, le 24/02/2011 dans 2) Colombie, Popayán
Mots clefs :